Bouge ton quotidien

Bouge ton quotidien – Oser déconnecter …

img_1961 

Hello, hello, 

J’ai eu envie de vous parler d’une démarche entreprise un peu malgré moi mais qui, depuis quelques temps, fait totalement partie de mon quotidien. Ça n’a pas été simple mais aujourd’hui j’apprécie grandement ces moments déconnectés, ces moments où je suis OFF. 

 » Bonjour, nous vous informons que vous avez atteint la limite Internet prévue dans votre forfait. Vous pouvez recharger votre Internet à tout moment en vous rendant sur notre site »

Ca a commencé par un message de ce genre de la part de mon opérateur téléphonique. Je n’ai jamais eu Internet en illimité sur mon portable et il y a quelques mois j’avais demandé à descendre au cran en dessous voyant que je n’utilisais jamais tout mon forfait 4G. 

Sur le coup, je n’ai pas bien pris ce message, moi qui ai l’habitude de trainer sur les réseaux sociaux, d’écouter des podcasts, de la musique – grâce à mon abonnement Spotify – durant mes trajets en transports en communs, je me suis sentie horriblement frustrée et pire encore j’avais l’impression que ça se voyait sur mon visage que je n’avais plus d’Internet, que les gens autours pensaient « oh la pauvre, elle doit s’ennuyer .. » mais par mesure de précaution et pour ne pas payer une blinde à la prochaine facture j’ai fait ce geste simple  de désactiver mes données cellulaires. 

Comme ça d’un coup PAF plus de vie sociale (virtuelle) ! Je sortais mon téléphone voulant aller chercher un truc sur Pinterest, puis je le reposais dans ma poche comme si j’avais simplement regardé l’heure .. C’était bizarre, ne pas savoir durant 30mn (le temps de récupérer le wifi du boulot) ce qu’il se passait sur Facebook ou Instagram .. 

Et puis au fil du temps, c’est devenu un réflexe : penser à désactiver les données cellulaires dès que je sortais de la maison. Petit à petit j’ai appris à vivre sans, à écouter de vieux albums qui sont sur mon téléphone, à patienter .. à regarder autours de moi, à écouter les conversations des autres passagers dans le tram et parfois ces bribes de conversations m’ont fait sourire ! 

Tant pis pour mes recherches URGENTES qui ne pouvaient pas attendre le boulot, tant pis ces notifications Facebook, Instagram .. TANT PIS CA ATTENDRA ! 

Quand le mois suivant j’ai récupéré tout mon forfait Internet … j’ai continué à désactiver mes données cellulaires en sortant de la maison et puis quand même petit à petit j’en ai réactivé certaines : WhatsApp, Google Maps, la consommation de mon opérateur, la météo, les mails et Safari.  C’est tout ! Pas de réseaux sociaux, pas de jeux, pas d’applications secondaires du type Vinted ou encore Ventes Privées. 

Pour Spotify ? J’ai découvert la fonction « télécharger » qui permet de garder des chansons/albums dans sa bibliothèque et que l’on peut écouter même sans connexion ! Magique. 

Il m’arrive même maintenant que totalement désactiver mes données cellulaires et là plus rien ne passe. Je suis seulement joignable par SMS ou téléphone. Ces deux fonctions permettent de parer aux urgences et c’est largement suffisant ! 

Même si le coup de main n’a pas été simple à prendre, j’apprécie aujourd’hui de mettre un peu sur pause toutes ces sollicitations. Les réseaux sociaux et autres applications avec leurs notifications nous font croire qu’il y a des choses de la plus haute importance qui nécessitent notre attention : c’est faux ! C’est nous qui nous avons le pouvoir de désactiver les notifications, de dire non, de choisir à quel moment on veut être disponible pour cela. 

Grâce à ce petit rappel de mon opérateur j’ai appris à déconnecter littéralement lorsque je suis à l’extérieur mais la démarche ne s’arrête pas là. 

Chez moi aussi je déconnecte. J’accorde de plus en plus d’importance au moment présent, à vivre pleinement les petits instants partagés etc. 

Pour cela j’ai adopté de petits gestes très simples : 

  • je mets mon téléphone en sonnerie à la maison lorsque j’attends un coup de téléphone ou SMS important
  • Je n’hésite pas à utiliser le mode « ne pas déranger » lorsque j’ai besoin de tranquillité, de concentration. Ce mode est activé d’office le soir de 22h à 9h 
  • La nuit je passe mon téléphone en mode « avion »
  • J’essaie de reprendre l’habitude de ne plus avoir mon téléphone avec moi à partir de 20h 
  • Je ne prends plus mon téléphone avec moi dans la chambre quand je vais me coucher si je n’ai pas besoin de réveil (je n’ai pas encore pris le temps de changer les piles de mon réveil traditionnel) 

Ces petits gestes me permettent de décrocher de mon téléphone, me permette de profiter de nos soirées avec mon chéri et surtout de prendre du temps pour moi. Et ça, je vous assure que ça n’a pas de prix.

Savoir profiter du moment présent .. 

 

img_1963

 

img_1962

Une réflexion au sujet de « Bouge ton quotidien – Oser déconnecter … »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s